logo officiel JP fond transparent
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

La boutique des artefacts magiques

(2 avis client)

5,4918,50

 

Jim Pollock et Dylan McCormak ont dû fuir Boston à la suite d’effroyables événements lors de la fête nationale. Terrés à Deskbrook, ils tentent de retrouver une vie normale. Le premier, un sorcier qui manie aussi bien le sarcasme que les sorts, a rangé sa plaque de flic pour devenir libraire. Le second, un loup-garou goinfre et truffé de TOC, a troqué son costume de militaire pour celui de brocanteur.

Un jour, Jim voit débarquer sa mère, Gloria. Elle lui annonce qu’il est l’unique héritier de sa tante Ursula, parente qu’il n’a jamais rencontrée. Piqué par sa curiosité, il décide avec Dylan de se rendre à New Avallon pour voir de quoi il en retourne. Or, cette petite bourgade du Minnesota est le paradis des créatures surnaturelles. Toute la population semble connaître les exploits de Jim dans la police de Boston, colportés par la Mairesse de la ville, la fameuse Tante Ursula.

Alors qu’ils s’apprêtent à rejoindre Maître LaRosée, l’avocat chargé du testament, un homme se fait foudroyer dans le Diner dans lequel les deux hommes se trouvent. Ils vont aller de surprises inquiétantes en découvertes étranges et rencontrer des habitants haut-en-couleurs. Il n’en faut pas plus à Jim pour que sa curiosité soit piquée au vif et que son flair de flic ne resurgisse, au grand dam de Dylan qui ne veut pas revivre le cauchemar de Boston.

Effacer
Ajouter à ma Wishlist
Ajouter à ma Wishlist
UGS : ND Catégories : , Étiquettes : , , ,

Informations complémentaires

Poids ND

2 avis pour La boutique des artefacts magiques

  1. Mel

    J’avais lu un livre de cet auteur il y a quelques années et je n’avais pas accroché, j’ai lu sa nouvelle de Noël « la boule de Noël » et j’ai totalement accroché ! Donc quand j’ai vu le résumé de ce livre ci, je me suis dit « oui ! ».

    Après un début un peu long, dès que Jim, sorcier de son état et Dylan, loup garou, arrivent à New Avalon, les choses sérieuses commencent et le récit prend toute son ampleur. Il faut aussi prendre le temps d’apprécié Jim qui est un personnage très sarcastique, ceci dit il m’est arrivé plusieurs fois au cours de l’histoire de sourire à leurs échanges à tous les deux. Ils maitrisent l’art de l’humour à froid et des remarques. Très contextuel, on y retrouve des clins d’œil d’actualité, ou non mais en tout cas connus.

    J’adore le fil rouge de l’appétit de Dylan, il mangerait le premier venu pour peu qu’il ait mangé il y a moins d’une demi-heure que ce dernier lui fasse une remarque désagréable.

    Bon j’avoue aussi que Jim et Dylan m’intriguent, leur façon d’être ensemble est particulière, ils ont des bonnes « parties de jambes en l’air », ils en parlent, mais leurs comportements mutuels est spécial. S’aiment-ils vraiment, Jim trouve même et il le lui dit plusieurs fois que Dylan est gros et qu’il a pris du poids… ils se font confiance, visiblement s’attirent mais on très peu de gestes tendres o d’amour entre eux… qu’est-ce que cela cache ?

    J’ai lu cette histoire comme une sorte de huit clos policier car on retrouve les mêmes personnages tout du long du récit, tels que Amy, Copper, les Haynes…. J’ai aussi retrouvé le déroulé de série policière ou chaque personnage est tour à tour le coupable jusqu’à une preuve qui annonce le contraire. J’ai trouvé l’ambiance de ce livre attrayante et certaines situations méritent bien d’être appronfies dans l’opus suivant.

    Tout comme le personnage intriguant qu’est la tante de Jim : Ursula. Même si c’est le décès de celle-ci qui amène notre duo dans cette petite ville, il me semble qu’elle cache bien des choses pour une personne disparue. Et comme toute petite ville, New Avalon regorge de secrets (ou pas), de ragots (qui ne sont donc plus des secrets), de petits larcins (ou pas)… bref de quoi faire pour notre ex-policier.

    Personnages intriguant et parfois hauts en couleurs, enquête(s) intéressante(s), personnages, dialogues sarcastiques-humoristiques, bref un livre où finalement on ne s’ennuie par un instant. Le mystère principal est résolu mais définitivement j’ai encore plein de questions en attente et j’ai hâte de retrouver notre « duo comique » pour le tome 2.

  2. j.samyn

    J’ai adoré l’intrigue qui nous entraîne dans des lieux pleins de magie et de personnes qui semblent gentilles à premier regard mais sont toutes autres. Elle est dans le style d’Agatha Christie et je l’ai trouvée géniale. Je me suis mise à vouloir trouver moi aussi le ou la coupable. J’avoue, je me suis trompée de criminel.
    Jim et Dylan sont géniaux. J’adore le style so british de Jim et la personnalité poissarde de Dylan. Ce mélange de personnalités est dynamique et explosif. Ils sont bien ensemble et complémentaires. J’ai beaucoup ri aussi.
    Les personnages de la ville sont haut en couleurs.
    J’ai hâte de lire la suite pour savoir certaines choses qui m’ont intriguée.
    Un mot : vous aimez les enquêtes et les sorciers, les loups-garous, les elfes… FONCEZ, VOUS NE SEREZ PAS DECU !!

  3. Francoise McHugh

    Un vrai morceau d’anthologie, ce roman de Thomas Andrew !
    Dans La Boutique des artefacts magiques, on retrouve Jim Pollock et Dylan McCormak qui débarquent à New Avallon, petite bourgade du Minnesota, tout simplement parce que la tante de Jim, Ursula, inconnue au bataillon avant la fatidique enveloppe notariale a désigné son neveu comme son légataire universel.

    Les deux protagonistes vont mener l’enquête dans cette petite ville où les gens tombent comme des mouches, dans ce Who Dunnit qui ravirait la grande Agatha Christie, à n’en pas douter.

    Je ne ris pas facilement, mais là, j’ai éclaté de rire plus d’une fois, à la lecture des répliques des protagonistes. Les dialogues sont succulents ! J’ai beaucoup aimé les piques contre Donald Trump, bien senties et surtout très méritées.

    Tenez, ce n’est pas peu dire : s’il n’en tenait qu’à moi, je donnerais à Thomas Andrew the Mystery Writers of America’s Grand Master Award. Ce livre le mérite!

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *