logo officiel JP fond transparent
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Mauvaise Conduite

(2 avis client)

6,49

Le hockey a toujours jeté une ombre sur la vie d’Oriana Delgado. Elle devrait le détester. Mais ce n’est pas le cas. La passion et l’énergie de ce sport font partie d’elle. Mais l’envie d’abandonner le rôle de la ‘gentille fille’ du propriétaire des Dartmouth Cobras et d’en trouver un moins… conventionnel fait également partie d’elle.

Le meneur de jeu, Max Perron, n’a jamais espéré trouver une femme qui les accepterait, lui et ses désirs tordus. Oriana s’en est approchée, mais il n’est pas surpris lorsqu’elle s’en éloigne. Une fille comme elle a besoin de normalité. Chose qu’il ne peut pas lui donner. Il est trop ‘joueur en équipe’ dans l’âme, et pas seulement sur la glace.

Mais le père d’Oriana va trop loin en essayant de la contrôler et elle décide d’utiliser la mauvaise publicité comme moyen de chantage. Rien que le fait de passer la nuit avec la fine équipe des Cobras, devrait faire reculer son père. Il se trouve qu’un ‘joueur en équipe’ est exactement ce dont elle a besoin.

Note de l’éditeur: Ce premier tome inaugure une série résolument érotique avec pour héros des joueurs de hockey qui sont dans la même équipes et que vous croiserez régulièrement. Si les tomes suivants sont des trio qui alternent des MFM et des MMF, celui-ci contient des scènes où il y a plusieurs partenaires et du BDSM. Le contenu de cet ebook ne convient pas à des lecteurs de moins de 18 ans. Il contient également des scènes que certains pourraient trouver inacceptables, du sexe anal, des sex toys, des doubles pénétrations, du voyeurisme et l’utilisation inappropriée de l’équipement de Hockey.

Ajouter à ma Wishlist
Ajouter à ma Wishlist
Catégories : , Étiquettes : , , , ,

Détails

Date de Publication 03-2018
Pages 390
Genre Romance Érotique
Série Les Cobras de Dartmouth #1
Traduction Mélanie Cottencin
Categories:,
Auteur:

2 avis pour Mauvaise Conduite

  1. Sandrine Goret

    Ariana Delgado, fille du propriétaire de l’équipe des cobras, une équipe de hockey professionnel, voit sa vie changer quand elle décide de faire une surprise à son petit ami, Paul, directeur en chef des Cobras, et qu’elle le croise en galante compagnie.

    Comme toute fille à papa qui se respecte, elle cherche du réconfort près de celui-ci, qui malheureusement lui lance un ultimatum. Rester avec Paul ou il lui coupe les vivres. Mais Oriana a décidé d’agir et de reprendre sa vie en main. Et pour cela elle a besoin de l’aide de Max, joueur et ami des Cobras.
    Aide qui va lui amener plus que prévu.
    Vous voulez que je vous raconte mon secret : ce tome est le premier livre qui m’a permis de découvrir la maison Juno, j’ai aimé ma lecture, ma première du genre.
    Un livre ménage érotique à souhait, où l’auteur nous décrit des scènes de sexe comme si on y était, mais jamais avec vulgarité. A deux, à trois ou même à 5, le plaisir est au rendez vous, enfin surtout pour Oriana, car nous lol on reste sur notre faim lol

    Ne vous y fiez pas, il y a une vraie histoire derrière. Une histoire d’amitié, d’amour, d’estime de soi, de découverte du plaisir. Car ce premier tome regroupe tout cela. Au delà des scènes torrides et des gang bang, oriana va se découvrir ainsi que ses compagnons. Et il va être temps de faire des choix
    Alors n’hésitez pas, la lecture est fluide, agréable. Les scènes sexuelles sont ouf, torrides mais pour un public averti. Les personnages sont attachants.

  2. juno

    * Phalusia Blue-Moon*
    Si le « ménage » a déjà amorcé une petite percée en France, il est jusqu’ici resté assez soft. Avec la série érotique de Bianca Sommerland, « Les Cobras de Dartmouth » on fait le grand écart et cette série est clairement réservée à des lectrices très averties, habituées de ce genre. C’est très érotique, abordant toute une gamme de pratiques du BDSM, toujours consensuel, le sexe est omniprésent, mais oubliez le sexe vanille et la relation à deux.

    La série a pour point de départ une équipe de hockey « Les Cobras », dont une partie des joueurs sont des « dominants ». L’ensemble des joueurs fait partie d’un club très particulier, y compris le directeur de l’équipe, ainsi que le coach. Ses hommes sont très soudés sur la glace et en dehors de celle-ci, partageant tout, y compris les femmes qui gravitent dans leur sillage. Ce premier tome est honnêtement le moins bon de la série, on sent le tâtonnement et les débuts de l’auteure dans l’écriture. Phrases simples et assez courtes, vocabulaire très familier (il est vrai que nous parlons de hockeyeurs) beaucoup de sexe et une intrigue en arrière-plan assez légère. Un autre point c’est le personnage de l’héroïne qui apparait sous un jour peu flatteur, se rattrapant un peu vers la fin, mais restant selon moi un peu « nunuche ».

    Ce tome se démarque également des autres par le nombre de « participants », c’est le seul multi-partenaires, puisque l’héroïne Oriana va être introduite dans ce milieu après une scène très chaude où elle se partage entre plusieurs hommes qui lui font découvrir ce qu’elle cherchait vraiment : la soumission. Mais je vous rassure, le happy end est bien au bout du récit, peut-être pas le traditionnel, mais il existe bien avec sentiments amoureux à l’appui.

    En fait, l’intérêt principal de ce tome (en dehors des scènes érotiques originales) est vraiment l’introduction de tous les personnages masculins que nous retrouverons dans les tomes suivants soit sous forme de MFM, soit de MMF. Tous différents dans leur personnalité, ils sont chacun à leur manière intéressant, et si une réelle amitié existe entre eux, Oriana va servir de catalyseur et les souder de bien des façons. Ce lien étroit qu’ils vont partager en aidant la jeune femme va finalement aussi les aider lors des matchs, et faire ressortir au grand jour leurs véritables désirs.

    Si pour nous le personnage féminin apparait un peu « cliché », il faut passer au-delà et s’attacher plutôt à découvrir comment dans les tomes suivants, ces hommes vont pouvoir évoluer, car malgré certaines certitudes, aucun d’entre eux ne semble si lisse que ça, ni si dominant. Bianca Sommerland aborde toutes les pratiques sexuelles sans fioritures, d’où les warnings mis par l’éditeur, cependant pour les lectrices ayant l’habitude de ce genre, en dehors du fait que la relation amoureuse est entre trois personnes, il n’y a rien de dégradant ou de choquant. C’est une série érotique clairement affichée comme telle, on apprécie ou pas selon ses goûts.

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *