logo officiel JP fond transparent
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Frères d’armes #6 – L’amour en exil

(1 avis client)

3,9916,00

 

Gregory Anderson revient en Angleterre à contrecœur en 1817, après sept ans à sillonner les mers. A moitié polynésien, Gregory est tiraillé entre deux mondes.

Il ne cherche pas l’amour. Il ne cherche qu’un corps chaud et doué d’un minimum d’intelligence afin de l’aider à traverser les quelques mois qu’il passera en Angleterre.

Le mariage d’Alicia et Nat Digby, arrangé alors qu’ils souffraient encore de la bêtise de la jeunesse, avait bien failli tourner à la catastrophe avant même d’avoir vraiment commencé, les époux ayant chacun pris un amant. Ils se refusent à abandonner les jeux érotiques qu’ils ont appris à mener et à apprécier, mais ils ne risqueront pas leur union une nouvelle fois en tombant amoureux de quelqu’un d’autre.

Lorsque le trio se rencontre, ils pensent qu’il ne s’agit de rien de plus que deux ou trois nuits de plaisirs partagés et d’érotisme. Mais l’inconcevable survient, car l’amour refuse d’être contraint à l’exil.

Effacer
Ajouter à ma Wishlist
Ajouter à ma Wishlist
UGS : ND Catégories : , Étiquettes : , , , ,

Informations complémentaires

Poids ND

1 avis pour Frères d’armes #6 – L’amour en exil

  1. Sandrine Goret

    Gregory Anderson rentre en Angleterre après 7 ans sur les mers… Il ne croit pas à l’amour et surtout ne le cherche pas ! il veut juste du bon temps. Alicia et Nat, mariés trop jeunes, ont enchainé les découvertes et les bêtises, allant même jusqu’à la presque rupture de leur couple. Et pourtant aujourd’hui peuvent-ils remettre leur amour en jeux ? Grégory sera-t-il celui qu’il faut à leur drôle de ménage ?

    Connaissez-vous le polyamour ?

    Le polyamour c’est oublier le couple et inventer ses propres valeurs d’amour. Voilà la définition parfaite pour notre trio… Grégory, « Palu » est un étranger pour la bonne Angleterre. Sa mère était à moitié polynésienne, il vit mal son retour… Monsieur et Madame Digby sera le remède parfait pour oublier quelques temps ses angoisses.

    Les personnages sont bien trouver, chacun a ses secrets, ses angoisses et ses problèmes. Outre le coté plan à trois, l’auteur va au delà, elle parle jalousie, problème de couple, différence. Elle nous conte une histoire loin du format traditionnel Monsieur / Madame. La bonne société n’a qu’à bien se tenir. jalousie, trahison sont au rendez-vous.

    Au final, une lecture courte, érotique, surtout à ne pas mettre entre toutes les mains mais qui bien plus loin qu’un simple ménage.

    sandrine

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…