Conduite inconvenante

(3 avis client)

5,99

L’officier Première Classe Eric Randall est moins que ravi de prendre ses quartiers à Okinawa. Trois longues années de solitude sur une île merdique à des milliers de kilomètres de sa fille ? Oh. Oui, bien sûr, inscrivez-le. Mais tant qu’il est coincé ici, il pourrait aussi bien en tirer le meilleur parti, donc il va discrètement voir la scène gay locale, où il rencontre Shane Connelly.

Ce qui commence comme une rencontre d’une nuit les laisse tous les deux désireux d’en vouloir plus, mais alors Eric découvre que Shane n’a pas seulement un grade supérieur au sien, c’est un officier. DADT est peut-être abrogé, mais un homme enrôlé s’engageant avec un officier tombe sous le coup d’une conduite inconvenante et pourrait coûter aux deux hommes leur carrière. Ils ont tous les deux des enfants à s’occuper, une future carrière civile à prendre en considération et un départ à la retraite en jeu.

Pourtant, ils ne peuvent pas résister l’un à l’autre. Ils passent discrètement des nuits ensemble, et leur désir mutuel d’explorer la belle île d’Okinawa est l’excuse parfaite pour passer des jours ensemble. Tant que personne ne demande et ne le dit, il n’y a pas de raison que quelqu’un le sache.

Mais des secrets comme celui-ci ont tendance à se faire connaître…

Achetez ce produit et collectez 5 Points!
Ajouter à ma Wishlist
Ajouter à ma Wishlist
Catégorie : Étiquettes : , , ,

Détails

Date de Publication 09-2018
Pages 400
Genre Romance Militaire
Série Conduite inconvenante #1
Traduction HL
Catégorie:
Auteur:

3 avis pour Conduite inconvenante

  1. Séverine (client confirmé)

    J’ai beaucoup aimé, comme tous les livres de cette auteure que j’ai lu. J’ai pesté devant la réglementation militaire qui empêche les deux héros de se trouver, j’ai rêvé et voyagé avec les descriptions d’Okinawa et j’ai eu chaud lors des passages plus charnels entre Eric et Shane. Un tout petit bémol pour ma part quant à la traduction qui m’a un peu gênée à certains moments , mais c’est mon côté puriste qui ressort… je recommande ce livre pour passer un bon moment où simplement pour découvrir l’auteure.

  2. Lili Matoline

    Une belle histoire de sentiments et d’une touche d’interdit, et pourtant aucun côté dramatique. La plume est plaisante, de nombreuses descriptions alourdissent la lecture et cassent le rythme.
    Une idée originale, un thème très appréciable, mais malheureusement la lecture fût longue et linéaire. Un manque de relief et de piquant. À voir avec la suite !

  3. Marnie

    Même si la couverture est alléchante suggérant un message subliminal de baroudeur en action… elle ne reflète pas l’atmosphère de cette histoire toute simple et réussie de la rencontre et plus, vu qu’il y a immédiates affinités, de deux militaires dans une base militaire américaine sur une île japonaise. On peut reprocher deux défauts à ce roman globalement réussi. Le premier, c’est la visite un peu trop guidée des lieux touristiques, qui s’étire, même si à certains moments, ces descriptions sont intimement liées à l’évolution de la relation entre Eric et Shane (ainsi le monuments aux morts…). Le second bémol concerne les autres personnages et notamment les collègues de nos deux héros, vraiment pas assez présents. Je suis restée un peu sur ma faim, parce qu’il y avait un vrai potentiel !

    La vraie réussite de cette histoire, c’est… l’ennui ! L.A. Witt parvient à raconter par petites touches successives le quotidien d’une base militaire endormie dans un endroit perdu de tous, où les soldats remplissent de la paperasserie, sans but, sans envie, sans aucun intérêt pour le lieu où ils sont parqués…dans une sorte d’ambiance où règnent les rumeurs, la délation, l’inactivité, la solitude forcée… du genre « l’enfer c’est les autres », en fait le contraire des récits habituels de combattants au cœur du danger ! On en a que plus de sympathie pour Eric et Shane, qui chacun depuis de longues années ont beaucoup sacrifié à l’armée. Leur relation naissante est intensifiée par ce huis-clos forcé, contrariée par leur différence de grade. On se croirait dans une romance historique où l’amour est impossible entre un aristocrate et une paysanne, et cela montre à quel point l’armée semble en retard, archaïque, sur les questions sociétales…

    Une histoire sexy, cohérente et crédible… distillant une émotion passionnée, mais aussi douce-amère très réussie !

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *