logo officiel JP fond transparent
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

À l’Ombre de Smoky Mountain

(2 avis client)

6,99

Parfois, s’accrocher veut dire lâcher prise.

Après avoir abandonné sa carrière comme chanteur de country à Nashville, Christopher Ryder est assez heureux de se produire dans le parc à thème de Smoky Mountain Dreams dans le Tennessee. Mais alors que sa bien-aimée grand-mère l’aime tel qu’il est, Christopher se sent douloureusement invisible pour le reste du monde. Même lorsqu’il est au centre de la scène, il désire ardemment que quelqu’un voit le véritable ‘lui’.

Le bisexuel Jesse Birch n’a pas de place dans sa vie pour les amourettes. Élevant deux enfants et se battant pour sa famille après un accident tragique qui a pris la mère de ses enfants, il ne veut plus que des coups d’un soir occasionnels. Et il ne veut certainement pas craquer pour son chanteur local préféré. Mais quand Christopher entre dans son atelier de bijoux, Jesse entend une nouvelle chanson dans son cœur.

Ajouter à ma Wishlist
Ajouter à ma Wishlist
Catégories : , Étiquettes : , ,

Détails

Date de Publication 12-2015
Pages 490
Genre Romance Contemporaine
Traduction Jane Doe
Catégorie:
Auteur:

2 avis pour À l’Ombre de Smoky Mountain

  1. Lucile

    Coup de cœur !

    Une histoire qui respire la douleur, mais dans laquelle se dévoile l’espoir et l’amour.

    Christopher Ryder, chanteur dans le parc de Smoky Mountain Dreams dans le Tennessee se sent invisible aux yeux du monde. Après avoir abandonné son rêve de chanteur de country à Nashville, il ne souhaite qu’une chose. Rencontrer une personne qui le regardera en le voyant lui, seulement lui. C’est alors qu’il fait la rencontre de Jesse Birch. Père célibataire de deux enfants, ils se battent depuis cinq ans contre un accident qui a emporté Marcy, la mère de ses enfants. Malgré quelques coups d’un soir, il découvre en Christopher quelque chose de plus. De l’espoir !

    Christopher est mon coup de coeur. C’est un jeune homme aimant, doux et adorable. Malgré le fait qu’il ne soit que la doublure du spectacle, on découvre doucement son petit cercle de fans. Christopher est le genre d’homme qui se sait faire oublier, qui est capable de devenir un fantôme dans une pièce. C’est aussi un homme qui cherche l’amour, qui espère rencontrer une personne qui pourra l’aimer et surtout qui sera capable de le voir lui, tel qui l’est. C’est un personnage pour laquelle j’ai eu beaucoup de compassion et d’amour, parce que je me suis retrouvée en Christopher.

    Jesse est un personnage tout aussi agréable. Peut-être un peu moins facile à comprendre, particulièrement quand il s’agit de sa femme ce qui est compréhensible. Jesse apprécie les coups d’un soir, mais pas aussi souvent qu’on le pense. Généralement il ne va pas plus loin qu’une petite branlette ou fellation. Étrangement j’ai trouvé ce côté de sa personnalité engageante dans le sens où, aller jusqu’au bout et intime et il n’accepte pas forcément cela.

    L’histoire renferme énormément de douleurs, mais également une libération de joie. J’ai lu avec le sourire, certains moments j’avais une boule au ventre sur d’autres j’avais envie d’envoyer quelques noms d’oiseaux. On passe par toutes les émotions et c’est ce que j’apprécie tout particulièrement. Ce n’est pas tout noir ou tout blanc. C’est un juste milieu sans débordements. On jongle entre la relation qui s’installe, l’occupation de Jesse avec ses enfants, les moments de Christopher avec sa grand-mère qui a une place importante dans l’histoire et surtout dans la vie de Christopher. Puis nous avons de jolies et chaudes scènes coquines, voir très bouillantes et hot. Mais elles renferment toutes une sensualité et une passion sans aucune limite. Les rebondissements viennent au bon moment. L’auteur n’en ajoute pas partout, ils sont justement dosés.

    L’écriture est une merveille. Une véritable pépite. Entraînante, rafraîchissante, douce, sensuelle. Elle enchante et nous laisse apprécier tout le reste. Fluide et sincère. On se laisse facilement emporter. De plus, l’auteur nous offre deux points de vues indirects de Christopher et Jesse, ainsi nous plongeons dans la tête de l’un et l’autre, on découvre leurs vies et leurs soucis, les pensées de l’un envers l’autre. C’est sublime. Quand j’ai terminé ma lecture, j’avais le sourire et surtout cet espoir. Celui de me dire que finalement, même dans le malheur, il est possible de trouver cette lumière, ce bonheur qu’on pense inaccessible et c’est (à mon sens) un beau message.

    En bref, c’est un coup de cœur. Pour l’histoire à la fois douloureuse, mais heureuse. Pour la façon dont leur relation s’installe malgré les problèmes aux alentours. Pour l’écriture de l’auteur qui est une vraie merveille. Et surtout pour l’espoir que dégage l’histoire. Une vraie pépite !

  2. juno

    *Phalusia* Blue Moon

    Décidément, cette auteure aime prendre des chemins de traverse et apprécie beaucoup d’écrire sur des couples à la sexualité non traditionnelle, voire qui fleurtent à la limite de la « normalité » un tant soit peu qu’il existe une telle chose, puisque jusqu’à preuve du contraire l’amour peut revêtir toutes les combinaisons possibles. Leta Blake est loin d’être consensuelle, la preuve étant la relation complexe qu’elle a définie entre Jesse et son épouse, rien de vraiment incorrect puisque Amanda connaissait le passé sulfureux de son mari et que Jesse ne lui a jamais rien dissimulé de son ambiguïté sexuelle. Amanda a toujours connu les désirs de son mari, les a même acceptés, car avant d’être mariés, ils étaient surtout les meilleurs amis et ont fait les quatre cents coups, y compris le partage de partenaires. Simplement, à la suite d’un pari stupide, ils ont basculé dans une relation différente, très spéciale, dont l’évolution semblait de toute manière incertaine, même si les sentiments étaient bien présents.

    Quant à la relation qui se crée entre Jesse et Christopher, la difficulté n’est pas tant de savoir s’ils se plaisent, car l’alchimie entre eux est instantanée. Le problème se situe au niveau de Jesse qui veut absolument respecter ses vœux prononcés un jour, alors même qu’il allait les rompre avant le drame. Leta Blake excelle dans l’analyse psychologique des personnages, sans en faire trop, par petites touches, elle nous livre la dualité qu’affronte Jesse. C’est profond, touchant, cela ne tombe jamais dans le mélodrame malgré la difficile situation où il se trouve. Elle réussit à nous transmettre toute la tendresse que ressent Jesse pour son épouse, sa douleur et ses regrets, mais sans concession également son entêtement à ne pas vouloir accepter l’inéluctable quitte à se fâcher avec sa belle-famille.

    Christopher est attendrissant (quoiqu’un peu trop tendre selon moi) habitué à être le second, et même transparent, il fait peu d’efforts finalement pour s’affirmer. Modeste, timide, peu sûr de son charme, il est finalement assez fragile et ce n’est pas sa famille chrétienne ultra conservatrice qui arrange les choses. Les seuls moments où il semble plus à l’aise, c’est lorsque sa grand-mère lui parle dans sa tête. S’enchainent alors des dialogues amusants et qui dévoilent véritablement ce que pourrait être Christopher, s’il s’affirmait un peu plus.

    Une romance contemporaine peu classique et fortement érotique surement pour certaines lectrices, mais une histoire pleine de charme, de passion et qui sort des sentiers battus, tout pour nous plaire.

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *